AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Track 1 -- 27 from Fall Out Boy [PV avec Mina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacha Hopfield

avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 23
Date d'inscription : 12/05/2009

Feuille de Personnage
Groupe(s): Ecrivain & Photographe
Relations:

MessageSujet: Track 1 -- 27 from Fall Out Boy [PV avec Mina]   Jeu 14 Mai - 21:37

[HJ: Tout ce qui est en normal est la chanson dans les oreilles de Sacha Wink]

Sacha était dans le hall. Elle se demandait comment elle avait fait pour arriver de là où elle était jusqu'à ici: Presenview. C'était quoi ce nom d'ailleurs? Débile, si c'était une école ou même un pension. La pension Presenview, haha. Débile. Enfin. Il devait y avoir des autres comme elle, ici. Sûrement. Vu que c'était ce que son père lui avait dit. d'une main furtive, elles se passa la main des cheveux, regardant le bâtiment en face d'elle. Un petit haut-le-cœur vint lui donner la nausée. Il y avait des gens là-dedans. Des gens. Elle ne devait pas les toucher. Jamais. La jeune fille prit son sac et en sortit son I-pod. Elle mit la première chanson qui venait.
If home is where the heart is
Then we’re all just f@#ked
I can’t remember, I can’t remember
Fall out Boy. Elle aimait bien leur chansons. Parfois elle s'y identifiait pleinement. Mais souvent c'était vrai. Ce qu'ils disaient. Ouais, si notre maison et là où est notre cœur on est dans la merde. Son cœur, à elle, était ailleurs. Si sa maison était là-bas, elle était franchement dans la merde. Parce que sa maison devrait être ici. Et son cœur n'y était pas. Sacha ramassa un deuxième sac où il y avait son ordinateur portable dedans. Dans l'autre sac qu'elle tenait en pendouillaire se trouvait tout le reste de ses affaires personnelles, autant dire pas grand chose.
And I want it so bad
I’d shoot the sunshine into my veins
I can’t remember. the good old days
Ouais, les bons vieux jours. Quand elle avait 6 ans. C'était fini, y'a plus de dix ans. C'était mort depuis longtemps. Mort et enterré. Ou bien à enterrer, elle ne savait pas trop. Es-ce qu'elle se souvenait encore de sa mère? Ou de sa petite sœur? Non. Elle n'avait plus qu'une description approximative en tête. Pas d'image précise, ou même floue... Et puis, elle voudrait bien, s'injecter un joli coucher de soleil dans les veines, respirer à nouveau, pouvoir sourire... Être heureuse... Un joli coucher de soleil, ou même un seul de ses rayons souffraient. Là, actuellement, elle est dans le noir, les ténèbres. Depuis combien de temps elle n'avait plus vu la lumière? Restée à l'ombre? Loin des êtres humains de peur de les blesser? Elle aimait plus les humaisn qu'elle même. C'était une pensée effrayante...
And it’s kind of funny
The way we’re wearing anchors on our shirts
When being anchored aboard just feels like a curse
S'encrer quelque part. Elle ne l'avait jamais fait. On ne pouvait pas. on, pardon, ELLE ne pouvait pas. Derrière elle, elle laissait la désolation. Elle ne pouvait pas rester longtemps quelque part, sans tuer une ou deux personnes voire trois ou quatre. Pourrait-elle rester ici? Comment? Elle avait un pouvoir si destructeur, que tout lui semblait impossible. Les amis, elle n'en avait jamais eu, une famille, elle n'en avait plus, des relations non plus. elle était seule. Sans point d'amarrage, sans rien. La solitude. C'était froid, comme sensation.
My mind is a safe
And if I keep it then we all get rich
My body is an orphanage
We take everyone in
Doing lines of dust and sweat
Off last night’s stage
Just to feel like you
Le seul endroit où elle était en paix, où elle était libre, où elle pouvait vivre comme tout le monde, c'était son esprit, son univers. Dans le noir, dans ses livres, dans ses textes, lorsqu'elle avait un objectif à la main et qu'elle photographiait la vie comme elle voudrait la voir. Comme elle voudrait la vivre. La ressentir. Oui, elle enviait tous les autres, ceux qui n'avaient pas de pouvoir, ceux qui en avaient un qui était moins dangereux et même les vampires. Oui, elle voulait tellement avoir leur vie. Pouvoir toucher la peau d'une personne, sentir sa chaleur, sa douceur. Elle ne le pourrait plus jamais. Jamais... Et puis, elle gardait tout à l'esprit, comme un coffre-fort qui garde toutes les choses précieuses. Comme ça si elle ne peut pas les voir, elle les garde en image, en pensée, en écrit ou en photographie. Au moins elle ne les perdrait pas. Pas comme elle avait perdu sa mère.
The m-m-milligrams in my head
Burning tobacco in the wind
Chasing the direction (Chasing the direction)
Chasing the direction you we-e-e-ent
Chercher une direction? Quelle direction? Elle n'avait jamais aimé personne et n'avait jamais été aimée, comment aurait-elle pu chercher à suivre la voie d'une personne qui n'existait pas? Qui pouvait l'aimer d'ailleurs? Qui pouvait supporter rien que sa présence? elle? La tueuse de milliers d'êtres?
You’re a bottled star
The planets align
Just like Mars
you shine in the sky
you shine in the sky
Elle, elle était une étoile dans une bouteille, enfermée dans le noir sans avoir le droit de briller. Car qui la verrait briller, mourrait de cette lueur destructrice. Une lueur mortelle qui, rien qu'en la regardant vous retirerait toute votre énergie, jusqu'à mourir. Alors vous crieriez, de douleur, de tristesse, de peine parce que vous mourrez trop tôt et dans des trop affreuses circonstances, simplement parce que vous avez regardé cette fichue étoile qui ne mérite pas de briller avec les autres. Cette petite étoile envieuse de celles qui brillent très haut dans le ciel de tout leur éclat.
Are all the good times getting gone?
They come and go and come and go and come and go
(come and go and come and go)
I’ve got a lot of friends who are stars
but some are just black holes
Un trou noir? Oui, un trou noir. Voilà ce qu'elle était. elle détruisait tout, dévorait leur énergie, leur lueur. Comme le trou noir qui avalait les étoiles et les tuait. A petit feu, les déformant. Sans pourtant se rassasier, sans pour autant grandir. simplement parce que c'est la nature même d'un trou noir: détruire. Détruire les bons moments, détruire la vie, tout détruire, le tuer à petit feu et être hanté par les cri de ses victimes dont il puise la vie. C'est pas drôle, être un trou noir, vraiment. Elle se demandait si c'était pareil pour les vampires?
My mind is a safe (My mind is a safe)
And if I keep it then we all get rich
My body is an orphanage
We take everyone in
Doing lines of dust and sweat
Off last night’s stage
Just to feel like you
Refrain, encore. elle pleurait. Sacha pleurait. Ça faisait du bien. Même si ce n'était pas une chanson triste. Trop de questions, sûrement. Mais c'était une unique larme. Une unique larme qui alla mourir par-terre, après être tombée de sa joue. Ensuite ses yeux reprirent leur sécheresse habituelle. Elle n'avait jamais pleuré pour tous ses morts, mais elle les gardait en souvenir. C'était bien al seule chose qu'elle pouvait faire pour eux: les garder en mémoire pour qu'ils existent encore quelque part. Dans sa tête, sur un bout de papier. N'importe. Ils devaient exister, encore. elle leur avait retiré la vie, à elle de les faire survivre, d'une fa4on ou d'une autre.
And it’s kind of funny
The way we’re wearing anchors on our shirts
When being anchored aboard just feels like a curse
Encore cette histoire de point d'encrage. Elle détestait cette chanson, définitivement. Cela rappelait trop de souvenirs. Posait trop de questions. C'était trop vrai. C'est pour ça qu'elle était magnifique. Frustrante, détestable, mais magnifique. La pureté des paroles avec la voix douce du chanteur rendait le toute parfait, très mélodieux. Sentiment étrange que d'aimer et de haïr une chose en même temps.
My mind is a safe
And if I keep it then we all get rich
My body is an orphanage
We take everyone in
Doing lines of dust and sweat
Off last night’s stage
Just to feel like you
Ressentir. elle le voulait. Ressentir. Toucher, avoir des sentiments, des amis, une vraie famille. Recommencer à zéro. La jeune fille serra le poing, de colère. Ses poignets lui faisaient encore mal. Les traces de sa dernière tentative de suicide , qui échoua, n'avaient pas encore cicatrisés. Peut-être qu'ici était l'endroit pour mourir en paix? Ou bien l'endroit pour enfin pouvoir rattraper les dix années perdues? Non, on ne rattrapait pas les années qu'on avait perdues. Jamais. Et la première solution était probablement la plus probable, pour ici. Presenview. elle adorait déjà cet endroit: elle pourrait mourir tranquille ici, même si c'était à petit feu.
(If home is where the heart is
Then we’re all just f@#ked)
La fin de la chanson, déjà, et elle n'avait pas bougé d'un poil. Certains devaient se dire qu'elle était conne, à rester là, au milieu du hall, fixant le vide, ou plutôt les escaliers, sans rien dire. Seul sa poitrine montait et descendait au fil des respirations. Mais avait-elle encore le droit de respirer? Avait-elle le droit encore de vivre? Si un enfer existait, sans nul doute qu'elle aurait être précipitée cent fois dedans pour subir à jamais des tortures éternelles. Mais si l'enfer existait, c'était que le paradis aussi. Et si le paradis existait, alors Dieu aussi, tout comme Satan. Mais alors Dieu l'aurait tuée, depuis longtemps. Ou alors était-elle née de Satan? Même, Dieu l'aurait tué. Donc Dieu n'existait pas. Satan non plus. Tout ça était con. Elle n'avait jamais cru en Dieu. Elle était athée, point. Elle croyait seulement au hasard. Au rien, au néant. C'était une sorte de religion, sans en être une. La jeune fille ferma un instant les yeux, jusqu'à ce que quelque chose la tire de ses pensées et de la seconde chanson qui passait dans ses oreilles, à fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina N. Warren
    I am not crazy
    I sees the deaths

avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 25
Nom entier de votre perso : Melissa Nelly Warren
Date d'inscription : 28/03/2009

Feuille de Personnage
Groupe(s): Dessinateur & Musicien
Relations:

MessageSujet: Re: Track 1 -- 27 from Fall Out Boy [PV avec Mina]   Mer 20 Mai - 17:04

Minait détestait arrivée en scooter mais son frère avait pris la voiture. Elle regarda le collège Presenview, même si c'était sa deuxième année, elle avait l'impression d'être nouvelle. Ici, et bien c'est le premier endroit où elle avait vu des morts, la première fois où elle avait vu pour la dernière fois sa cousine, même si elle la voit encore en mort. Chaque grain de vie ici, n'est de toute façon pas jeune pour mourrir, Mina pensait beaucoup à sa : la mort, elle qui voit les morts, elle doit savoir plus que les autres, et bien non, elle peut vraiment communiquer que quand une pièce est vraiment vide, elle sait juste que quand on est mort, on a une ouïe plus que développé ce qui peut nous permettre d'entre plus loins. Si un mort, entend des pas, il ne pourra pas communiquer avec Mina. C'est pour sa que des fois, elle fait des signes bizarres en classe.
Ne parlons plus de morts, c'est horrible de croiser la mort, non on a dit qu'on ne parlait plus de morts du tout.
Mina commençait les cours par Mathématiques, malheureusement, Mina détestait les maths, elle ne comprend rien, les mathématiciens ont du se casser la tête pour trouver des formules hyper compliqué alors qu'on peut faire simple.
Elle regarda aux alentours, il n'y avait personne, Mina respira un bon coup et entra... Pas un chat à l'horizon, mais elle aperçevait une jeune slhouette blonde avec un I-Pod dans les mains et des oreillettes aux oreilles. Mina vit qu'elle avait des larmes séchés aux joues, elle s'approcha en toute discrétion et lança :

- Euh... tu vas bien ?

_________________
    << One vampire
    The deaths
    Are you Afraid ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Track 1 -- 27 from Fall Out Boy [PV avec Mina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Fall To Piece
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.NEW.LiFE :: Collège Presenview :: Rez-de-chaussée :: Hall d'entrée-
Sauter vers: